Prix de voitures en France et en Belgique : pourquoi une telle différance ?

Publié le : 11 mars 20225 mins de lecture

La vente des voitures neuves et ou d’occasion se développe de plus en plus en Belgique. Des prérogatives sont profitables pour les individus intéressés. Quels sont les avantages d’acheter de voitures en Belgique? Quels sont les aspects administratifs pour importer de voitures venant de Belgique? Quelles sont les causes de la différence de prix de voitures en France et en Belgique?

Quels sont les avantages d’acheter de voitures en Belgique?

Bien qu’il existe plusieurs marchés de voitures d’occasion, ils ne sont pas les mêmes. Sur le site https://www.auto-euroland.fr/pourquoi-acheter-votre-prochaine-voiture-d-occasion-en-belgique/ toute personne intéressée peut découvrir que le marché de voiture d’occasion en Belgique est avantageux. En visitant ce site, l’individu intéressé peut saisir l’opportunité d’acheter une voiture en Belgique. En Europe, la Belgique est le leader du marché des voitures d’occasion à cet égard. Des véhicules de différentes marques peuvent y être achetés à des prix relativement attractifs, car tout le monde ne peut pas acheter un véhicule à l’usine. Dans certains pays de l’UE, comme la Belgique les voitures sont souvent moins chères. Les intérêts économiques sont persuasifs. Cela incite certains particuliers de préférer importer leurs voitures. Les questions fiscales entrent également en jeu. Des démarches administratives sont plus accessibles. La TVA locale sur les voitures neuves est plus acceptable. La TVA est différente de la taxe perçue en France. La taxe sur les voitures d’occasion en France est de 19,6%. Parmi les pays européens, la Belgique possède la plus grande flotte de ventes de voitures d’occasion à ciel ouvert. Bien que plusieurs pays présentent des sites de vente de voitures d’occasion, procurer ou acheter voiture moins cher en Belgique permet d’économiser de l’argent car la transaction de voitures d’occasion y est proportionnellement bon marché. Tout véhicule acheté obtient une plaque d’immatriculation provisoire ainsi qu’une garantie auto temporaire, qui sera acceptable jusqu’à la frontière. Mais les importateurs des voitures en Belgique doivent respecter les aspects administratifs pour pouvoir dédouaner des voitures d’occasion ou véhicules neufs.

Les aspects administratifs pour importer de voitures venant de Belgique

Le marché voiture occasion Belgique est ouvert aux particuliers et bailleurs professionnels. Pour que les individus particuliers puissent importer des véhicules venant de Belgique ils doivent garantir la partie administrative de l’importation. Qu’il soit neuf ou d’occasion, le propriétaire ou acheteur doit aussi administrativement fournir de documents importants pour pouvoir immatriculer son véhicule. Si l’individu se procure une voiture d’ occasion Belgique, il doit avoir à sa possession une carte grise de voiture d’occasion avec le certificat de conformité. Des documents administratifs sont également nécessaires pour assurer l’importation comme le quitus fiscal, certificat de vente ainsi que d’autres pièces justificatives comme pièces d’identités et certificat de résidence. Mais quelles sont les causes affectant la différence de prix de voitures en France et en Belgique?  

Causes de la différence de prix de voitures en France et en Belgique

Quelques motifs administratifs différencient le prix de voitures en France et en Belgique. Les documents obligatoires concernant l’achat d’un véhicule en Belgique sont plus ou moins souples. L’obtention de certificat d’identité du véhicule importé est plus facile car il peut être acheté chez les concessionnaires. Suivant les spécialistes du service des ventes de voitures d’occasion belges, les voitures d’occasion sont 20% moins chères qu’en France. La différence de prix peut être aussi causée par l’intervention d’un mandataire auto pouvant être engagé sur place. Au sein des pays de l’Union Européenne, les écarts de prix concernant la voiture occasion Belgique et les véhicules neufs peuvent accéder 20%. Depuis une vingtaine d’années toute voiture munie d’une Attestation Communautaire d’éligibilité en Europe est exemptée de circuler par les services miniers.

Plan du site